Une soirée poker est une excellente façon de réunir des amis, de boire quelques verres de whisky et quelques cigares, mais il peut parfois être difficile de trouver la bonne liste de lecture pour une telle occasion.

C’est la même histoire pour les après midi bridge, qui connaissent un regain de popularité ses dernières années, en témoigne la ligue de bridge de montréal qui propose des playlists spéciales a ses adhérents sur Spotify.

La musique pop moderne ne convient pas vraiment lorsque vous cherchez à vous détendre avec un jeu de cartes traditionnel, et un peu de charme et de glamour de la vieille école contribue grandement à créer l’atmosphère de la nuit parfaite.

Le glamour des casinos a vraiment émergé dans les années 1960 avec les crooners de Rat Pack tels que Frank Sinatra, Dean Martin, Sammy Davis, Jr, Peter Lawford, et Joey Bishop, tous fournissant l’accompagnement à une période appartenant à la mafia et pourtant glitzy, comme la ville désertique de Las Vegas a émergé comme l’endroit où vous pourriez céder à vos vices. Et pour une soirée entre amis, se remémorant souvent le bon vieux temps, c’est exactement le genre d’ambiance que certains cherchent à créer.

Cependant, pour ceux qui cherchent vraiment à se pencher en arrière pour la nuit, alors quelques vieux Blues peuvent faire couler le whisky mieux que n’importe quoi d’autre. Il y a un disque, ou une série de disques pour être plus précis, qui peut garder une nuit de poker en réfléchissant mieux que quiconque, et c’est Martin Scorsese présente The Blues (oui, Martin Scorsese).

Le coffret accompagne la série documentaire PBS de Scorsese sur l’histoire du Blues depuis ses racines avec des artistes de la première heure comme Daniel Johnson jusqu’aux artistes modernes comme Keb’ Mo’, et laisse vraiment couler l’histoire à travers vos oreilles lorsque la nuit s’achève et met le monde à l’honneur.